ACCUEIL

Affichage des articles dont le libellé est al oula. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est al oula. Afficher tous les articles

mercredi 9 août 2017

Championnats du monde d’athlétisme,Londres.

 Jeux de Londres,Bravo Soufiane
Phot@AlOULA SNRT
Ce mardi 8 août, le jeune Soufiane El bakkali s’en souviendra toujours.il n’a que 21 ans, originaire de la ville de Fès et a remporté la médaille d ‘argent à l’épreuve du 3000 m steeple-chase des championnats du monde d’athlétisme, de Londres.
http://actuelles.ma/blog/6307-jeux-de-londres-bravo-soufiane-2/

vendredi 26 juillet 2013

Retour chez la SNRT


Quand on a que l'OUBLI...


Quand on a que l OUBLI ...pour unique consolation...
Jacques Brel dans "Quand on n'a que l'amour...Pour unique raison...Pour unique chanson...Et unique secours..." avait sa manière de nous chanter l amour.
Qui ne connait pas cette chanson....une chanson qui a marqué toute une époque... Brel et Brel et Brel et ..Jacques
Qui n a pas fredonné cette chanson au moins une fois dans sa vie. Qui de tous les artistes ne l a pas repris au moins une fois dans ses spectacles...
Qui de ces hommes n a pas pensé à la chanter à l élue de son coeur en guise de déclaration de sa flamme...mais l amour existe-t-il encore autour de nous ?
Amour de la famille, amour des enfants, amour du prochain, amour du divin , amour de la patrie.. . Mais si l amour existe réellement, un jour il viendra ,Céline Dion avait raison quand elle a chanté un jour, l amour viendra dans "L'amour existe encore".

Coup de coeur bouleversant
Le titre que j ai donné à mon sujet ,comme l écriture de ce billet ,d'ailleurs, "quand on a que l oubli , pas pour unique raison mais comme seule moyen de consolation "m'est venu tout de suite après avoir vu une excellente émission sur la chaine Al Oula ,hier , programmée tard le soir ."العودة " traduit littéralement par Le Retour. Oui,
l émission que j ai regardé ,sur un grand écran HD ,hier .et programmée un peu tard pour moi,était excellente de tous les points de vue...réalisation , technique, musique , choix des personnages , documents, témoignages, lieux et endroits merveilleux. Un travail remarquable du journaliste Mohamed FAth.

Je ne vous cache pas, un véritable coup de coeur bouleversant que j ai eu pour ''Le Retour ''et comme mes coups de gueule sont plutôt les plus prolifiques ces derniers temps voila une emission qui ne m'a pas laissé pas indifférente. Elle m'a touchée profondément. Elle m a secouée intérieurement... J ai apprécié cette émission , un zoom dans notre vie et qui a fait dégager pour au moins pour certains d'entre nous ,des émotions,des sentiments ,des regrets , même !Puissante et émouvante ,tout à la fois, cette émission aborde non sans pudeur,un sujet difficile : comment SURVIVRE à la perte d’un enfant,d un père, ou d un être chéri!!
Une réalité de notre vie qui nous permet de nous poser des questions sur notre propre sens de la vie.


Sofia, Aini,Swidan
Une maman qui perd son unique enfant , sa petite fille, Aini,et dans l’espace de quelques instants, la vie bascule,la solitude, l’exil, le sentiment maternel,la culpabilité maternelle ,remontent en surface.
Une jeune fille qui perd son père ,artiste de métier,Sudan, et tout de suite elle réalise combien tout est fragile . La responsabilité et l’importance des liens familiaux doivent être maintenus .
Un homme totalement brisé qui ne vit et n existe que par le souvenir de sa fille. Le souvenir de Sofia,témoignage tres émouvant, très touchant qui nous met en présence d'une vie touchée et meurtrie par la mort .Une tragédie , un drame.
Trois personnages, trois tragédies, trois lieux,mais le réalisateur met en scène ,une générosité ,une tourmente , un attache , une rébellion.

Jusqu’à la dernière minute de cette émission, je fus très émue. La maladie, la mort, la séparation , la souffrance , l'errance,le désarroi , le questionnement ,l'injustice... Tous ces drames vécus par ces personnes ou par d autres , doivent être, a mon avis, écrits ou filmés ou racontés, archivés, mémorisés.
Une prose merveilleuse où nous plonge le réalisateur , pendant 90 mn dans la vie arrêtée par le temps de ces trois personnages, Rajae, Ghita et Wigon...les suivre de l’intérieur, progresser avec eux,penser comme eux,souffrir avec eux et le plus essentiel,comprendre leur désarroi.

Rajae, Ghita, Wigon...rebelles dans l âme, sereins de l'intérieur, mes interrogations à moi, restent les miennes, mais quand on a que l OUBLI pour unique raison... Rajae, Ghita ,Wigon,vous avez toute mon admiration.

Une émission a voir et à revoir:le Retour,العودة, sur Al oula ,diffusée hier.
Ecrit à Benslimane et l appel a la prière du Fajr approche.



lundi 22 avril 2013

Grenoble, au pays de Stendhal

Le Vent des Cimes


Chef-lieu de l'Isère, au pied des Alpes, Grenoble allie grands espaces, architecture et volonté de recherches et de découvertes.

Grisante cité grenobloise au centre ville envoûtant, tournée vers la
Recherche scientifique pour faire avancer la civilisation.
Entourée d'une nature sauvegardée et de montagnes enneigées,
Nous ne pouvons résister à l'envie de prendre de la hauteur à la Bastille qui
Offre un panorama unique et irrésistible sur cette ville enchanteresse.
Beauté authentique et contemporanéité réunies en un seul lieu.
L'Isère qui la traverse semble rythmer la vie de ses habitants.
Encore quelques pas, un nouveau trésor est au coin de la rue.

SOURCE
http://m.nouvelobs.com/abc-lettres/grenoble/G/acrostiche-ville.html





--------------------------


ACTUS & CULTURE
Fatima Baroudi : «Je ne veux pas que mes enfants soient une copie de moi»
Parcours exceptionnel que celui de Fatima Baroudi, directrice de l’information à la télévision Al Oula. Journaliste depuis plus de 25 ans, la jeune femme revient sur les moments forts de son activité, ses responsabilités, sa relation avec ses enfants et sa conception de la vie en famille.
Propos recueillis par Khira Arab

Vous venez de recevoir un hommage pour votre parcours exceptionnel. Que vous inspire ce Prix ?
Une sorte de reconnaissance, l’hommage est à la fois un soutien moral et une évaluation du travail fourni par une personne. C’est également une invitation adressée à cette personne pour qu’elle déploie davantage d’efforts pour qu’elle soit à la hauteur de l’hommage qui lui a été rendu. L’hommage est pour moi une chose positive dans la mesure où il traduit la bonne qualité des relations humaines, des relations fondées sur la culture de la reconnaissance et de la gratitude. Je suis reconnaissante à tous ceux qui ont choisi de me rendre hommage et je leur promets de demeurer fidèle et à la hauteur de la confiance placée en ma personne.
Vous êtes l’une des rares journalistes à avoir atteint les sommets dans un service public. Comment s’est fait cette ascension et n’avez-vous jamais ressenti de la discrimination à votre égard du fait que vous êtes une femme ?J’ai passé près de 25 ans à la télévision marocaine durant lesquelles j’ai connu des moments de succès et d’échec, des personnes fidèles et d’autres déloyales. La discrimination est, pour moi, un phénomène qui peut toucher les hommes comme les femmes. Ainsi on trouve des hommes qui n’acceptent pas de femmes pour la simple raison qu’ils les trouvent plus compétentes et d’une forte personnalité et ce complexe on le retrouve même dans la relation femme/femme. En fin de compte, c’est une question de mentalité et de personnalité. Et je n’oublierais jamais le jour où j’ai été désignée pour animer une émission aux dépens d’un collègue qui s’est dépêché de retrouver mes invités pour les interroger comment ils ont trouvé l’émission. Ils ont été unanimes à souligner ma compétence alors que lui n’a rien trouvé d’autre à dire que «l’émission était plutôt sympathique étant animée par une femme».
Qui est Fatima Baroudi au quotidien ?
Je suis une femme simple, désintéressée, qui ne se fie pas aux apparences. Je trouve ma joie parmi les gens simples qui m’inspirent quiétude et sérénité. Ma distraction favorite, avant ma nomination au poste de responsabilité, était d’aller au marché pour faire mes courses. Maintenant tout mon temps est consacré au travail et mes jours se ressemblent.
Quels sont vos meilleurs souvenirs d’enfance ?
Mon enfance a été très riche. Le plus clair de mon temps libre, je le passais à lire des bouquins et à apprendre des poèmes. Nombre de fois, j’ai surpris mes professeurs lorsque je m’évertuais à paraphraser de grands auteurs et des poètes arabes. En outre, la diversité des activités de mon père (commerce, agriculture) m’a permis d’apprendre, dès mon jeune âge, pleins de choses sur la vie, l’administration, les valeurs et les comportements des personnes.
Quels rapports entretenez-vous avec vos enfants ?
La relation que j’entretiens avec mes enfants est fondée sur le dialogue mais parfois je suis amenée à exercer mon autorité pour leur faire admettre ce qui est dans leur intérêt. Toutefois, je suis tout à fait consciente des résultats positifs du dialogue et de la discussion, sachant que je leur ai appris à être francs et responsables de leurs actes.
Quelle mère êtes-vous ?
Je peux dire que je suis une mère affectueuse et tendre mais cela ne m’empêche pas de jeter un de mes enfants à l’eau afin qu’il puisse apprendre à nager et comme je l’ai dit tout à l’heure j’ai appris à mes enfants à être responsables et autonomes.
Quelle mère détestez-vous être ?
Je suis contre les mères qui refusent d’accompagner leurs enfants sous prétexte qu’il s’agit d’une nouvelle génération «génération Internet». Seulement, ce qu’elles doivent savoir c’est que ce nouvel outil qu’est «Internet» est un poison s’il est utilisé à mauvais escient d’où la nécessité de ne pas en abuser et de contrôler son utilisation par les enfants.
Aimeriez-vous que vos enfants suivent votre voie ?
Je ne veux pas que mes enfants soient une copie de moi, je veux qu’ils aient leurs propres personnalités et le sens de responsabilité afin qu’ils puissent affronter la vie sans difficulté. Je les invite incessamment à rester fidèles aux principes et valeurs que je leur ai enseignés même si au fond de moi j’ai un sentiment de peur car je me dis que l’honnêteté peut leur coûter chère dans une société où tout le monde ment.
Qu’aimez-vous le plus faire en famille ?
Ca me fait grand plaisir de préparer les plats qu’adorent mes enfants et cette joie n’a d’égal que le moment où on se retrouve autour d’une même table pour les déguster.

mardi 2 mars 2010

Ce spot est dangereux!

--ARRETER TOUT DE SUITE LA DIFFUSION DE CETTE PUBLICITE--

Je voudrais m'exprimer à propos d'un spot publicitaire faisant la promotion d'un produit XXX, , diffusé dernièrement sur Al oula et sur 2M .Je n'aime pas du tout ce spot , je le trouve très dangereux pour nos enfants,comment peut on laisser nos enfants jouer ce genre de jeu pour vanter les merites d'un soit disant produit,je trouve horrible qu'on laisse passer ce genre de pub qui met la vie de nos enfants en danger. A chaque diffusion de ce spot une peur atroce me prend, pensant à tous les enfants qui sont devant la TV,
N' y a t-il pas un autre moyen de communiquer sans choquer et sans susciter cette peur ? je déplore encore une fois cette publicité exploitant l'innocence de nos enfants et j'invite les instances responsables à faire cesser immediatement la diffusion de ce danger.