ACCUEIL

jeudi 5 octobre 2017

HWPL,September 18th WARP Summit Seoul 2017


Un Sommet pour la paix, dans un pays de la paix
Phot@HWPL
Un Sommet pour la paix d'une durée de trois jours en vue de discuter de la mise en oeuvre des projets de consolidation de la paix au niveau local et national qui a commencé le 17 septembre à Séoul, Corée du Sud. 1100 représentants des gouvernements, des OIG, des ONG et des experts en droit international, de l’éducation et des médias se sont présentés.


Organisée par Culture céleste, Paix mondiale et Restauration de la Lumière (HWPL), une ONG internationale affiliée au Conseil économique et social de l’ONU, la 3ème Commémoration annuelle du Sommet pour la paix: Alliance mondiale des religions a traité la stratégie de développement de la paix mondiale à travers l’établissement d’une gouvernance collaborative entre le gouvernement, la société civile et les organisations internationales. Le développement des campagnes et projets de paix a été soutenu dans de nombreuses parties du monde à travers la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW) proclamée en 2016 afin de promouvoir la coopération internationale pour établir la paix en tant que norme et d’en faire une culture.
Pour développer ce sujet de discussion, quatre sessions: ‘Conférence 2017pour l’établissement d’un droit international sur la paix et la cessation des guerres’, ‘5èmeréunion du Comité de droit international pour la paix d’HWPL’, ‘Forum sur le développement de l’éducation à la paix pour répandre une culture de paix’et ‘Conférence pour unréseau  médiatique mondial pour la paix’ont eu lieu au cours de la première journée de l’événement le 17 septembre.
Phot@HWPL
Les guerres doivent cesser!
M. Man Hee Lee, président d’HWPL a souligné l’importance d’un droit international basé sur la DPCW. «Le besoin le plus urgent est la cessation des guerres. La DPCW rédigée par les experts en droit international offre des approches pratiques de prévenir les conflits. Si les dirigeants aiment leur peuple, ils doivent travailler pour mettre en oeuvre des mesures pour la consolidation de la paix. » Il a ajouté : « Un monde sans guerres concerne chaque personne dans le monde, ce qui signifie que la dédication de tout individu comme un messager de paix à la consolidation de la paix pourra faire un monde meilleur. »
Déclaration et le travail de paix d’HWPL
A la ‘5ème réunion du Comité de droit international pour la paix d’HWPL’, Rt. Hon. Hrant Bagratyan, l’ancien président arménien, a dit : « Non seulement cette Déclaration et le travail de paix d’HWPL sont bénéfiques à un niveau spécifique de la société mais ils sont des outils définitifs pour nous apporter la paix à tous. Sans se limiter à un secteur, plus de gens ont élevé leurs voix pour exhorter à ce qui est nécessaire en notre temps », appelant à la coopération de tous les secteurs de la société pour la mise en oeuvre de la DPCW en un document juridiquement contraignant.
Education à la paix pour répandre une culture de paix
Au ‘Forum sur le développement de l’éducation à la paix pour répandre une culture de paix’, Hon. Maria EugeniaBarrios Robles de Mejia, vice ministre de l’Education au Guatemala, a dit : « Nous pouvons contribuer dans la promotion de la culture de paix dans le monde. Nous aiderons les citoyens de demain à être plus tolérants les uns et les autres et qu’un dialogue ou une discussion est le moyen d’accepter leurs différences et de résoudre leurs conflits. Vous et moi sommes responsables de promouvoir la culture de paix aux prochaines générations.
 Réseau médiatique mondial pour la paix
Et également, la ‘Conférence pour un réseau médiatique mondial pour la paix’ avec 90 journalistes venant de 50 pays a cherché la liberté de la presse par rapport au rôle du journalisme dans la fondation d’un réseau médiatique mondial pour la consolidation de la paix. « Le journalisme joue un rôle significatifdans la diffusion de la voix collective de la communauté mondiale pour un même but,la paix. Maintenant il est temps de connecter le local et le national par la gouvernance pour la paix », a dit M. Ian Seo, chef du département de la presse internationale du siège d’HWPL, en introduisant l’initiative de la plateforme du réseau médiatique mondial d’HWPL.

Enregistrer un commentaire